J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar TheEssenceOfTheGame le Dim 1 Avril 2018 00:54

KEBEM-PMV-RSN a écrit:Tactiquement c'était un très grand match de Séville.

Les défenseurs qui se collaient au dos de Suarez et Coutinho pour pouvoir tournoyer sur eux et leur prendre la balle et qui n'hésitaient pas à suivre de près Dembele car il n'est pas encore adapté à la liga ( en Allemagne les défenseurs ne suivent pas d'aussi près les Dembeles).

Les milieux qui couraient très vite autour de Paulinho et Rakitic pour les forcer à toujours pivoter sur eux même pour pouvoir les voir et qui savaient qu'Iniesta est âgé et qu'à force de toujours pivoter il se fatiguerait plus vite.

Devant les attaquants n'hésitaient pas à courir juste à côté de Piqué et Umtiti pour toujours les empêcher d'anticiper et jouaient aussi en se baissant au maximum pour que la grande taille des centraux du Barça deviennent un point faible.

Tactiquement ce fut un coup de maître et ça se voyait énormément, pour qui sait lire un match tactiquement bien évidemment.


N'Zonzi monstrueux. Un profil à la Busquets ( en moins technique et plus physique ), voire Mousa Dembele et Thiago Motta dans sa jeunesse ou Yaya Touré. Son peu de sélections en équipe de France me surprend.

J'aimerais voir plus souvent Coutinho - Iniesta et Messi alignés dans un même match, avec Busquets.

Paulinho...ce joueur est un bonimenteur. Et Rakitic prouve qu'il ne peut jouer seul devant une défense : ça n'est pas son poste, ni sa qualité première.
TheEssenceOfTheGame
Nouvelle Recrue
 
Messages: 230
Inscription: Mar 20 Mars 2018 01:44



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar Nesta le Dim 1 Avril 2018 01:19

Au delà de la tactique de Séville, on peut se dire que Messi sur le banc= 2-0 pour Séville et Messi sur le terrain donne 2-2...

Du grain à moudre pour ceux qui s'évertuent à dire que la création au Barça ne tient que par la présence du meilleur jouer de l'histoire ou simple coincidence?
Avatar de l’utilisateur
Nesta
Nouvelle Recrue
 
Messages: 421
Inscription: Sam 16 Avril 2016 08:10



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar Octavia le Dim 1 Avril 2018 01:22

Seville aurait même pu mener 4 voire 5 à 0 dans ce match. Il y a de quoi devenir fou en tant que coach ou même en tant que leur supporter lorsqu'on voit ce qu'ils ont raté, c'est incroyable. Et avec quelle facilité ils se retrouvaient en supériorité numérique à chaque contre ! Cela montre qu'on était vraiment à la rue, et que dire de la défense. Piqué empêche nettement le 3-0 mais comme Umtiti il n'a pas fait un bon match. J'ajouterai Sergi dans le tas. Je n'y croyais plus jusqu'à ce que Suarez nous remette dans le match. Messi nous sauve peut-être de la défaite, mais son entrée pour moi est inquiétante. Je ne sais pas si c'est parce qu'il voulait être le sauveur (il l'est depuis longtemps) mais là je trouve qu'il se précipitait trop. Du coup il a perdu pas mal de ballons, fait des passes approximatives, et raté des gestes simples, ce qui ne lui ressemble pas. Alors certes son changement change le cours du match, mais il n'a pas fait une bonne entrée pour moi. Sûrement qu'il n'est pas encore totalement remis. Mais même avec moins de rythme que ses coéquipiers et les douleurs qu'il traîne, c'est quand même de lui que vient l'égalisation, ce qui est encore plus inquiétant car le barça prouve encore qu'ils dépendent trop de lui. Limite même avec une jambe cassé ils le mettraient sur le terrain parce qu'on ne peut pas faire autrement. Denis Suarez a été propre, très correct, c'est une honte qu'un gars comme Paulinho se pavane sur le terrain et que Denis n'en voit pas souvent la couleur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Octavia
Nouvelle Recrue
 
Messages: 36
Inscription: Sam 11 Mars 2017 00:41



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar mohbarca2006 le Dim 1 Avril 2018 03:30

makab a écrit:
mohbarca2006 a écrit:Inespéré c'est le bon mot.

On se fait tellement balader durant 75 minutes, Séville ne doit jamais laisser un match pareil filer.
Je m'attendais bien à ce qu'on subisse quand on se déplace au Pizjuan sans Messi ni Busquets, mais là c'était bien plus que ça. On n'a littéralement pas existé avant l'entrée de Messi, et encore on a survécu par miracle (et par maladresse des sévillans) après son entrée.

Je ne sais pas trop comment analyser le match à chaud, Rakitic a été moins bon que d'habitude (je ne le compare pas à Busquets, parce que sinon son match aurait été juste mauvais), Paulinho toujours a fait une passe random et à se placer devant la surface, tiens il me rappelle un peu Fellaini lui... Dembélé moyen, Coutinho n'a pas eu trop de réussite mais il n'a pas lâché jusqu'à être récompensé en fin de match. La défense RAS avec un Piqué que j'ai trouvé un peu hésitant.

C'était quand même incroyable ce changement de rythme à l'entrée de Messi, on se rend vite compte à quel point ce mec est un p**** de leader.

Ah oui, coucou Denis ! Son entrée va le relancer pour cette fin de saison (du moins je l'espère), il a très bien remonté le ballon en fin de match tout en étant propre techniquement et en offrant des appels sur le côté gauche, à revoir au plus vite (pas dans 3 mois stp Valverde).

On prend un point vraiment inespéré, mais p**** ça fait tellement peur de voir à quel point on est mauvais sans Messi et Busquets...


Je te trouve un peu dure sur la lecture du match. La première mi-temps était plutôt équilibrée malgré le but de Séville c'est d'ailleurs ce qui explique pourquoi Valverde ne fasse pas les changements dès l'entame de la seconde période. Ensuite vient ce deuxième but qui fait que l'équipe doit attaquer pour tenter de revenir au score. Dans un tel contexte, sans Busquets, il est difficile d'assurer l'équilibre. Nous attaquons mais en laissant des boulevards derrières et Séville n'a plus qu'à nous prendre en contre-attaque. Malheureusement pour eux ils ont fait preuve de maladresse devant les buts.


On ne s'est pratiquement créé aucune occasion en première mi-temps, ça s'explique par le gros pressing de Séville et l'absence de nos deux meilleurs joueurs, mais la première mi-temps n'était pas du tout équilibrée.
Je suis d'accord pour dire que sans Busquets ce n'était pas évident, d'ailleurs je m'attendais à une défaite quand j'ai vu la compo de départ, on sauve un point ce n'est pas trop mal. Mais je me rends de plus en plus compte à quel point on sera dans la m**** après le départ de Messi. J'espère que les Coutinho, Dembélé etc. me feront mentir, mais franchement je ne les vois pas du tout porter l'équipe.

En deuxième mi-temps c'est un peu différent, Séville ne domine pas autant qu'en première, par contre les occasions de contres qu'ils vendangent c'est juste interdit à ce niveau, le match aurait dû se terminer par 4 ou 5 buts pour eux, entre Muriel (comment il fait pour être titu et Ben Yedder sur le banc?!), Correa et Layun ils ont raté au moins une balle de but chacun.

La rentrée de Messi redonne un second (plutôt un premier) souffle à l'équipe, on se crée plusieurs occasions en quelques minutes et on arrive à mettre deux buts coup sur coup. D'ailleurs même durant notre période de domination ils ont eu des occasions de contre qu'ils ont totalement foiré, Montella doit bien rager après ce match. D'ailleurs super match de Séville tactiquement, et j'aime de plus en plus Lenglet, dommage qu'il joue à gauche de la défense, il aurait été un excellent complément à Umtiti si l'un d'eux jouait à droite. Nzonzi aussi très bon au milieu, dommage que la fameuse notion de groupe fait que Deschamps prendra ses fils à la CdM au lieu de ces deux là.
Image
Avatar de l’utilisateur
mohbarca2006
Licencié
 
Messages: 2031
Inscription: Jeu 3 Mars 2011 13:44
Localisation: Devant l'ordi



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar M.H.JAWADI le Dim 1 Avril 2018 12:01

Que l'entrée d'un des meilleurs joueurs de foot de tous les temps, même diminué, change la physionomie du match, c'est la normalité même ; et plus ce joueurs est dans une autre galaxie, plus ça se voit.
Mais ce qui a vraiment changer la physionomie du match, c'est la sortie de Paulinho et l'entrée de Denis : c'était le jour et la nuit ! Et ça, c'est pour la gueule du coach, surtout qu'il a bien vu que notre double-pivot ne servait à rien : les sévillans arrivaient près de notre surface (presque) dans un fauteuil et nous on n'arrivait pas à sortir le ballon proprement.

Denis, dès son entrée a porté le ballon vers l'avant, à commencer à combiner, Coutinho compensais le manque de vrai milieu à droite, et avec Messi en plus, encore 15' de jeu et on gagnait ce match.

Mais la prochaine fois, Denis regardera le match depuis les gradins et Paulinho/Gomez seront titulaires... Sinon c'est qui Alena ?

Pour le défense, je ne m'inquiète pas trop pour le moment, je crois vraiment que c'etait à cause de la trêve international et que ça rentrera dans l'ordre au prochain match.
Avatar de l’utilisateur
M.H.JAWADI
Nouvelle Recrue
 
Messages: 306
Inscription: Mar 30 Septembre 2008 13:44
Localisation: Tunisise



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar Petit écolier le Dim 1 Avril 2018 12:11

Voila comment j'analyse le match d'hier contre Seville.
Avant la rencontre, les plus anciens supporteurs du Barça pouvaient déjà avoir dans un coin de la tête que c'est le 1er match de retour des journées FIFA. En l'espèce, on sait comment se comporte le Barça dans ses confrontations. Rien qu'à remonter à l'époque de Pep, le Barça, à mieux faire, est un résultat nul.
Sur le terrain, je me suis rendu compte de trois choses.
1- Seville n'est pas aussi extraordinaire que ce que certains veulent le démontrer. Il ont été, à l'image de leur saison, très athlétiques, limités offensivement (pas d'attaquants tueurs, avec Vasquez qui est un peu en deçà par rapports aux espoirs qu'il avait suscités il y a deux ans) et prennent beaucoup de buts ;

2-La prestation de Dembélé à déséquilibré le groupe Barçelonais. Quand il engage une amorce d'attaque (N.B.: il étire le groupe), le plus souvent, il perd la balle. Là, est un fait qu'on pourrait dire: ça peut arriver. Cependant là où je suis mécontent de lui, c'est qu'il s’arrête net et ne fait point d'effort pour gêner l'adversaire dans sa première relance. Souvent même on voit que le ballon n'est pas encore en totale possession de l'adversaire et qu'un petit effort de pressing pouvait lui permettre de récupérer la balle, non! non! monsieur est déjà à l'arrêt. (Réflexion: je me demande même est ce que par rapport à la "dynamique de la Physique", le fait de courir et de s’arrêter net sans trottiner un peu est bon pour sa santé musculaire ?). En plus, Dembélé, ça fait bail maintenant qu'il a rejoint le Barça, ne sait toujours pas se placer (dans le sens de la largeur et en profondeur) dans le jeu sans ballon, afin de gêner au mieux l'adversaire. C'est vraiment très énervant pour un joueur de son acabit. En fin, il a oublié durant tout le match, les replis défensifs. Soit il le fait en traînant les baskettes, soit il ne le fait pas du tout ...: revoir le premier but encaissé. Ces trois aspects ont peint le tableau de son match d'hier soir contre Séville et cela a eu le mérite de créer un boulevard à la porte du pauvre Sergi Roberto, qui était exposé.

3-Je peux pointer mon curseur, sans me tromper, (depuis qu'Ernesto Valverde a pris le groupe) sur l'une des faiblesses de l'équipe d'E.V, qui est que l'équipe ne sait pas organiser un pressing gagnant. Tous les pressings qu'ils ont fait dans ce match (et en général durant toute la saison) ont accompagné l'adversaire jusqu'à la porte de nos six-mètres. Et l'adversaire a toujours pu tirer au but. Cette facette de jeu se démarque totalement de l'époque Pep, où à la perte de la balle, l'adversaire n'a pas le temps de toucher deux, trois fois la balle, qu'elle est déjà récupérée. Et ce qui est souvent énervant, c'est que trois ou quatre Barçelonais peuvent entourer un adversaire, mais celui-ci va se faufiler malicieusement et cela crée un trou de progression énorme. Techniquement, les quadrillages au milieu du terrain n'ont : - pas d'effet interactif, - pas d'effet anticipatif, - pas d'agressivité, - pas malicieux. C'est carrément aux antipodes de ce que faisait Pep Guarduola, et sur ce point, EV perd des points par rapport au premier cité. A sa décharge, on peut constater que nos marathoniens du milieu vieillissent, mais là où les muscles ne répondent plus favorablement, l’intelligence doit compenser.

A part cela, j'ai vraiment eu mal que S. N'Zonzi (d'ailleurs homme du match) ai pu nous flanquer ce festival au milieu du terrain. La bande à N'Zonzi a su jouer entre nos lignes, a pu faire des décalages simples et efficaces et a remonté les balles intelligemment jusqu'à parvenir, à chaque fois, à créer le danger. Naturellement, quand on carbure comme ils l'ont si bien fait en début de rencontre, on se fatigue énormément. Ainsi donc, à l'abordage de Messi, on voyait déjà dans leur attitude qu'ils peinaient. Messi n'avait même plus besoin d'être extraordinaire pour sonner le coup de la révolte.
Parler de corrida est une chose, mais être dans l'arène en est une autre. (Proverbe espagnol).
Avatar de l’utilisateur
Petit écolier
Nouvelle Recrue
 
Messages: 159
Inscription: Lun 5 Juillet 2010 12:05



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar leolenum1 le Dim 1 Avril 2018 12:44

C'est bizarre les peu de fois où Rakitic est aligné sans tonton Busi à côté de lui, on devient bien moins fort "défensivement"...pourtant c'est censé être le croate le référant de la récup et de la couverture et tout ses mots en carton pour justifier sa titularisation.

Dembele apprend...Coutinho aussi...

Mais pendant ce temps là Messi force...attention à sa cuisse une blessure maintenant c'est pire qu'un attentat en plein Barcelone.
Image

Donc si tu refuses le ballon, tu refuses le football, donc c'est du vice, donc c'est de la m**** et c'est indéfendable. by TS
Avatar de l’utilisateur
leolenum1
Licencié
 
Messages: 2843
Inscription: Lun 1 Novembre 2010 13:37



Re: J30 : FC Séville 2 - 2 FC Barcelone : Après-match

Messagepar Fabreque le Lun 2 Avril 2018 23:48

Comme on dit, une image vaut milles descriptions :

Image


Vous avez déjà vu un relayeur "cruyffien" - comme dirait Taser - toucher moins de ballons que son ailier ou son latéral ? J'avais essayé de comprendre Valverde sur Paulinho, et lui avait donné du crédit quand il avait su utiliser le brésilien à bon escient, mais samedi passé Ernesto a failli nous couter le match avec sa compo de départ.

Côté droit complètement inexistant. Forcément, quand tu mets un pieds carré au milieu + un ailier inexpérimenté + un latéral qui a besoin des autres pour briller, fallait pas s'attendre à autre chose.

Maintenant que l'effectif est au grand complet, il n'a plus aucune excuse. Si Paulinho est encore aligné avec Dembélé et Sergi, soit la décision vient d'en haut, soit Valverde est un imbécile.
Avatar de l’utilisateur
Fabreque
Nouvelle Recrue
 
Messages: 614
Inscription: Mer 28 Novembre 2012 01:48



Précédente

Retourner vers Liga 2017/2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité